Dans quelles mesures l’usage du barbecue au charbon de bois est-il dangereux ?

Grâce au barbecue, on a le plaisir de griller soi-même sa viande. Et celui au charbon de bois dispose d’une bonne réputation dans ce cadre ci. Nonobstant le côté pratique de ce dispositif culinaire, il est tout de même fait état de plusieurs situations plus ou moins fâcheuses. Ce qui pousse logiquement à se demander si l’utilisation d’un barbecue au charbon de bois est dangereuse pour notre santé. Nous allons, dans les lignes qui vont suivre, voir dans quelles mesures cette utilisation peut être nuisible, et comment y remédier.

La question des brûlures

Qu’il s’agisse d’une utilisation récurrente ou occasionnelle d’un barbecue au charbon de bois, on n’est guère à l’abri des brûlures. Celles-ci constituent le premier vrai danger lié à l’utilisation d’un barbecue au charbon de bois. Plusieurs causes sont identifiées :

  • Le fait d’être distrait pendant la cuisson
  • La mauvaise manipulation du charbon ou des aliments.
  • Les braises qui restent très chaudes des heures après la cuisson et qui peuvent vous surprendre si vous oubliez de les éteindre.

Les incendies

Le second danger imminent est celui de l’incendie. Celui-ci peut survenir à cause des produits inflammables qui sont souvent utilisés pour enflammer les morceaux de charbon du barbecue : essence, pétrole, alcool, etc. Une mauvaise manipulation de ces substances ou un manque de prudence peut conduire à ce qu’une explosion se produise.

Le point sur le cancer

barbecue au charbon de bois dangersIl circule pas mal de théories selon lesquelles le barbecue au charbon de bois serait cancérigène. Que dit la science à ce propos ? Et bien plusieurs choses.

Premièrement, il faut nuancer les choses, car ce n’est pas le barbecue au charbon de bois qui est cancérigène, mais une série de facteurs, une fois assemblés peuvent faire en sorte que des cellules cancéreuses naissent à la suite d’une cuisson au barbecue. En effet, lorsque la viande est mise sur le grill, à partir du seuil de 200 degrés, certaines réactions chimiques se produisent :

  • Les protéines contenues dans la viande entrent en collision avec la créatine.
  • De cette interaction naissent les AAH (qui sont en fait des molécules connues comme pouvant être cancérigènes)
  • Une fois que la viande entre en phase finale de cuisson, des gouttes de graisses atterrissent sur les braises. Ce qui donne naissance aux HAP.
  • Les HAP étant des molécules volatiles, elles trouvent refuge dans la fumée libérée par la cuisson. Une fumée qui est partiellement inhalée par l’utilisateur du barbecue.
  • Et comme les HAP contiennent parfois du benzopyrène (substance nocive présente dans la fumée produite par une cigarette qui est en train d’être fumée), cela laisse à penser que logiquement les HAP produites par la cuisson de la viande, seraient elle aussi nocives (ce qui n’est pas forcément le cas puisque différentes marques et modèles de barbecue sont techniquement équipés pour que la production de fumée soit évitée pendant la cuisson).

Y a-t-il une manière d’utiliser sainement le barbecue au charbon de bois ?

Il y a même une série de prescriptions à suivre pour éviter les dangers potentiels cités dans les précédents paragraphes.

La fréquence d’utilisation du barbecue au charbon de bois ne doit pas dépasser les deux fois en l’espace de sept jours. Ensuite, il faut choisir du charbon purifié lorsqu’on veut utiliser son barbecue. Le barbecue vertical est également conseillé, car il permet de se débarrasser sainement de la graisse.

La grille de cuisson ne doit pas être mise directement sur les braises incandescentes, mais plutôt à une distance d’au moins 10 cm. Et enfin, il faut nettoyer le barbecue après chaque utilisation.

Au plaisir de vous lire dans les commentaires...

      Laisser une réponse

      Recherche...